vidéos du projet - constructions

Ecole de couture de Fribourg - entoilage 10

Ecole de couture de Fribourg - Entoilage du « fauxdufaux », atelier-4.

Ecole de couture de Fribourg - entoilage 9

Ecole de couture de Fribourg - Entoilage du « fauxdufaux », atelier-4.

Ecole de couture de Fribourg - entoilage 8

Ecole de couture de Fribourg - Entoilage du « fauxdufaux », atelier-4.

Ecole de couture de Fribourg - entoilage 7

Ecole de couture de Fribourg - Entoilage du « fauxdufaux », atelier-4.

Ecole de couture de Fribourg - entoilage 6

Ecole de couture de Fribourg - Entoilage du « fauxdufaux », atelier-4.

Ecole de couture de Fribourg - entoilage 5

Ecole de couture de Fribourg - Entoilage du « fauxdufaux », atelier-4.

Ecole de couture de Fribourg - entoilage 4

Ecole de couture de Fribourg - Entoilage du « fauxdufaux », atelier-4.

Ecole de couture de Fribourg - entoilage 3

Ecole de couture de Fribourg - Entoilage du « fauxdufaux », atelier-4.

Ecole de couture de Fribourg - entoilage 2

Ecole de couture de Fribourg - Entoilage du « fauxdufaux », atelier-4.

Ecole de couture de Fribourg - entoilage 1

Ecole de couture de Fribourg - Entoilage du « fauxdufaux », atelier-4.

ETML - Façonnage du « fauxdufaux » partie 2

ETML, Ecole des métiers de Lausanne - Façonnage du « fauxdufaux ».

ETML - Façonnage du « fauxdufaux » partie 1

ETML, Ecole des métiers de Lausanne - Façonnage du « fauxdufaux ».

ETML - Façonnage du « fauxdufaux »

ETML, Ecole des métiers de Lausanne - Façonnage du « fauxdufaux »

Fonderie FMG - Fonte du carter du moteur

Fonderie FMG, Moudon - Fonte du carter du moteur Gnome Lambda 7N-DX

ETML - Usinage du moteur Gnome

ETML, Ecole des métiers de Lausanne. Usiner les 505 pièces du moteur Gnome n’a pas été une mince affaire pour les apprentis. Le moteur original a été usiné dans la première décennie du 20e siècle avec des machines, outils, matières et chaînes opératoires très différents.

ETML - Usinage du moteur Gnome

ETML, Ecole des métiers de Lausanne. L’usinage des pièces du moteur Gnome a été une source légitime de fierté pour les apprentis engagés dans l’opération. Leur participation enthousiaste à un projet collectif, techniquement exigeant et d’échelle nationale, leur a permis de mieux apprécier la valeur ajoutée de leur savoir-faire.